Le travail de la vigne

La vigne est une liane qu’il faut discipliner et restreindre judicieusement pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même. Pour donner des fruits qualitatifs, elle ne doit pas vivre « confortablement », mais être contrainte à plonger profondément dans le sol pour se nourrir.

Notre travail à la vigne consiste à produire des raisins sains, concentrés et mûrs tout en respectant leur environnement. Nous adaptons notre fonctionnement à chaque parcelle et à chaque millésime.

Taille de la vigne à Saumur

Taille et ébourgeonnage : réduire le rendement pour favoriser la concentration des baies, assurer une pousse homogène et pérenne au cep.

Effeuillage et épamprage : entretenir un feuillage sain pour une bonne photosynthèse, l’aérer pour une bonne circulation de l’air et éviter le développement des maladies.

Travail du sol : forcer la vigne à s’enraciner en profondeur, maintenir une bonne vitalité organique du sol par un labour de surface, réguler l’herbe selon les variations hygrométriques (décavaillonnage, tonte…).

Le travail du sol

Traitements au souffre et cuivre (bouillie bordelaise) : lutter contre les maladies cryptogamiques que sont le mildiou et l’oïdium entre autres. Les passages se font à un rythme très précis et à des doses minutieusement étudiées de façon à optimiser les traitements pour un usage restreint. Nous étudions actuellement les tisanes et purins comme adjuvants aux traitements.

Tout autre produit phytosanitaire est systématiquement banni de notre fonctionnement.

Un écosystème bien préservé recèle bien des solutions aux problèmes de la vigne. Mais il faut savoir accepter une part de perte de production pour s’inscrire dans cette voie. Le monde animal a aussi droit à sa part de récolte !

Bref, notre travail consiste essentiellement à nous adapter constamment à l’environnement, et à trouver des solutions dans l’existant.