Cet idéal de production est inspiré d’un écrit du philosophe et agro-écologiste Pierre Rabhi, connu entre autres pour son mouvement « Terre et Humanisme ».

Nous aspirons à tendre vers cet idéal. Ainsi, nous cultivons nos vignes selon les principes de l’agriculture biologique, c’est-à-dire selon une logique vertueuse de respect de l’écosystème. Les produits phytosanitaires sont bannis de fait, puisqu’ils induisent un cercle vicieux de dépendance de la plante.

Ce fonctionnement nécessite plus de main d’œuvre et d’investissement humain, en temps et en énergie, mais aussi une prise de risque plus importante que la voie conventionnelle.

[iframe id= »https://www.youtube.com/embed/2FWeoZrZ6sI »]

Vivre de notre activité en respectant ce et ceux qui nous entourent.

Nous récoltons nos raisins manuellement et les vinifions de la façon la plus naturelle possible. Ce qui ne veut pas dire sans intervenir, bien au contraire.

Comme à la vigne, nous travaillons en cave minutieusement sans produit chimique ni intervention mécanique violente, à l’inverse du principe de précaution (prévenir tout « risque de perte ») qui induit l’usage systématique de produits œnologiques. Nous cherchons à rester au plus près de ce que le raisin nous apporte naturellement.

Nous souhaitons simplement suivre une éthique qui nous est chère, dont les piliers sont : santé – écologie – plaisir – qualité – humanisme – pérennité.